mercredi 12 août 2020

Avec le soutien de l’État, la ville de Saint-Denis, comme cinq autres communes de l’île, vient de signer une convention avec la plate-forme d’intervention régionale de l’océan indien (Piroi) pour sensibiliser ses habitants aux risques d’inondations.

Grâce à l’intervention de l’État et de l’Europe, la commune de Saint-Denis, comme cinq autres communes de l’île placées en territoire à risques importants d’inondations (TRI), bénéficie de nouveaux fonds, pour sensibiliser les populations placées dans les zones à risque.
À l’issue des assises nationales des risques naturels de mars 2016, Ségolène Royal, ministre de l’Écologie, du développement durable et de l’Énergie, avait débloqué 20 000 euros par communes concernée pour ces campagnes.
Saint-Denis a acte en octobre 2016 un plan d’intervention de sensibilisation aussi bien auprès des habitants que dans les milieux scolaires impacts par des crues fréquentes.
Ce sont l’îlet Quinquina et le hameau de la Colline, dans la rivière Saint-Denis qui sont concernés. Ces deux quartiers sont rapidement isolés lors d’événements de crues.

Le Quotidien / p.21