mercredi 12 août 2020

Pour la septième année consécutive, la Ligue Réunionnaise d’Athlétisme organise le Meeting National d’Athlétisme au stade Marc Nasseau de Saint-Denis : un rendez-vous incontournable !
Meeting National d’Athlétisme
Samedi 21 avril 2018 de 17h à 21h
Stade Marc Nasseau
Entrée : 5 Euros (3 Euros pour les licenciés)

La Réunion protégée par ses frontières maritimes et aéroportuaires, La Réunion située à l’écart des grandes routes de la drogue, La Réunion et son terrible triptyque rhum-artane-zamal. Pendant longtemps, les études et les données chiffrées sur les stupéfiants dans notre île ont fonctionné avec le même paradigme. S’il n’est pas aujourd’hui dépassé, force est de constater qu’il a évolué.

En ordre de marche pour les élections européennes : il était difficile hier, de ne pas voir se profiler la République en Marche derrière Emmanuel Macron, au pupitre du parlement européen réuni à Strasbourg.
Invité par les eurodéputés, le président de la République a prononcé un discours à réveiller l’Europe. Des propos vibrants destinés à secouer une démocratie européenne qui vacille sur ses fondations.

SOCIAL. Hier après-midi, Jean-Paul Panechou et ses camarades Cathy Elary, Elena Araboux et Julien Toloza ont planté une table et quelques chaises, en plein square Labourdonnais, sous les fenêtres de l’hôtel de préfecture, et convié la presse à une conférence pour dire toute leur colère et leurs inquiétudes face à la situation sociale qui prévaut actuellement. "Rézistans Egalité-974" dont ils sont les fers de lance depuis un an prendra part à la grève générale prévue demain jeudi. Le quatuor, féru de symbolisme, n’a pas eu de mots assez durs pour critiquer le président de la République et son action. "Ses réformes sont injustes, elles pénalisent les retraités, les chômeurs, les salariés. Macron avance tel un rouleau compresseur, ne recule devant rien, ni personne. Par sa façon de faire, il nous méprise."

Le premier vice-président de Rézistans Egalité-974 parle "d’Etat-prédateur-social" dont les réformes sont d’autant plus injustes qu’elles ponctionnent les petites gens et font d’énormes cadeaux au patronat. "Macron a trompé tout le monde, voilà pourquoi nous devons massivement descendre dans la rue jeudi. Toute sa politique est exécrable, nous la rejetons en bloc, tout comme nous rejetons la privatisation du service public."