lundi 28 septembre 2020

Candidats cherchent parrains

Les prétendants à la présidentielle courent après les 500 signatures d’élus. La Réunion compte près de 140 "parrains" potentiels.
Si les candidats des "petits" partis font le voyage jusqu’à la Réunion, c’est aussi avec l’espoir d’y glaner quelques parrainages. "Nous avons ici deux ou trois contacts prometteurs. Il était important de les rencontrer pour les convaincre définitivement", reconnaissait début février Jacques Nikonoff, le candidat du Pardem, le parti de la démondialisation, dénonçant au passage un "système verrouillé par les deux grands partis". "J’ai bon espoir de pouvoir me présenter. Mais tout est fait pour que je ne sois pas candidat. En ce moment, je gêne les Républicains. C’est vraiment compliqué", avouait de son côté Nicolas Dupont-Aignan, le candidat de "Debout la France".
Pour figurer sur la ligne de départ le 23 avril prochain, les prétendants à l’Elysée doivent réunir 500 parrainages d’élus.

Le Journal de l’île / p.3