jeudi 29 octobre 2020

La danse macabre

La mort à 26 ans, c’est obscène. Et tous les commentaires du monde n’y feront rien, les plus stupides y ajouteront au pire une touche vulgaire, dans le genre, "y fallait pas y aller", ou encore "c’est bien fait, les surfeurs sont des inconscients".
Alexandre est mort hier en sacrifiant à sa passion, dans les eaux pas très claires de la Rivière du Mât. Mais cela aurait pu lui arriver n’importe où ailleurs sur le littoral interdit de notre île, sauf peut-être à Boucan, ou à Roches, parce que des filets ont été installés qui privent les requins bouledogue et les requins tigre de quelques arpents d’eau salée, quand des crétins ne les sabotent pas.

Philippe Leclaire - Le Journal de l’île / p.3