lundi 26 octobre 2020

Résidence Bassas de India : deux versions s’affrontent

Samedi, la confédération nationale du logement convoquait la presse pour s’insurger contre l’attitude de la SIDR à une locataire, qui a v son plafond s’effondrer suite à des infiltrations, dans la résidence Bassas de India. La société Immobilière et les locataires n’ont pas la même version des faits.

Le Quotidien / p.15