lundi 10 août 2020

Non, ce n’était pas mieux "avant"

Nous l’avons déjà écrit par le passé dans cette même page, mais répétons-nous : non, ce n’était pas mieux "avant". Notre Manu Payet national, le décrivait de manière désopilante dans un sketch sur la préhistoire, et Alain Junot, notre journaliste du Jir, le décline avec beaucoup plus de sérieux (c’est son genre) en s’emparant de chiffres édifiants : il y a soixante ans, un homme qui dépassait les 47 ans était déjà au-dessus de la moyenne, tout comme une femme de plus de 53 ans. Nous étions en 1953, nos parents et grands-parents naissaient dans une île misérable. En métropole, mère de toutes les références, la femme avait déjà l’espoir très raisonnable d’atteindre 70 ans. Un autre temps.

David Cassagne - Le Journal de l’île / p.3