mercredi 12 août 2020

Le président de l’ANRU visite Prunel et les Camélias

SAINT-DENIS. Le président de l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine (ANRU), Olivier Klein, en visite sur l’île, a rencontré les différents acteurs de l’ANRU des Camélias et du Projet de Rénovation Urbaine du Nord-est Littoral (PRUNEL), hier après-midi. Après deux jours passés sur l’île aux côtés de l’ancien ministre Jean-Louis Borloo dans le cadre de la politique de la ville et du renouvellement urbain, le président de l’ANRU, Olivier Klein a conclu sa visite avec la rencontre des différents acteurs de l’ANRU des Camélias et du projet PRUNEL, hier après-midi. Si le projet des Camélias touche bientôt à sa fin (prévue pour fin 2018) après cinq années de travaux, PRUNEL, lui, n’est qu’à ses débuts mais s’annonce tout aussi prometteur. Deux gros projets qui participent à la transformation de la ville de Saint-Denis. « Rénover un quartier comme celui des Camélias où l’encrage social et familial est très fort demande beaucoup de temps, de concertation et de compréhension car ne s’agit pas que de bâti mais d’une toute nouvelle façon de vivre qui est en jeu. Aux Camélias, l’un des enjeux était d’instaurer une mixité entre le quartier Château Morange et les Camélias, deux quartiers voisins qui, pourtant, ne se mélangeaient pas. Le but étant de recréer du lien. Aujourd’hui, même si il reste encore une bonne année de travaux, les gens qui connaissaient ce quartier avant voient déjà bien la différence », explique Brigitte Adame, élue déléguée à l’ANRU des Camélias. Les travaux ont démarré en 2014. L’ensemble des voiries et réseaux divers a été remis à neuf et repensé. Le gymnase Patrick Cazal, orienté sur les sports collectifs, a été livré fin 2014. L’école Françoise Mollard a été rénovée et dotée de quatre nouvelles salles de classe. Le projet Academy a démarré en 2016 et le gros oeuvre est actuellement en cours. Il comportera un bâtiment socio-culturel, des salles de soutien scolaire, une salle d’enseignement musical, des loges, un gymnase orienté sur les arts martiaux. Et le projet ES2C (équipement socio-culturel de Château Morange), qui comportera une salle de spectacle, une salle de danse, un studio d’enregistrement audio et vidéo et une salle régie devrait, lui, être livré fin 2018. Pour un coût global de 125 millions d’euros. Et concernant PRUNEL : « L’ANRU est venue trois fois sur l’île depuis octobre 2017 et on constate que le projet avance et évolue. On compte actuellement ix nouveaux projets de renouvellement urbain sur l’île. Et grâce à des projets comme celui des Camélias, on voit que les programmes ont porté leurs fruits et changent la vie des gens. D’où l’importance d’un travail collectif entre l’Etat, la Région, le département et l’ANRU », conclut Olivier Klein.