mercredi 05 août 2020

Faute avouée à moitié pardonnée

Air Austral a fini par faire amende honorable. Une semaine, jour pour jour, après la publication de notre article, révélant d’importants écarts tarifaires sur les billets de la continuité territoriale, la compagnie a rendu public, hier, les résultats de son enquête interne sur cette affaire. Elle y pointe une erreur de saisie dans l’actualisation informatique de ses grilles tarifaires et présente ses excuses aux clients pénalisés. Ils sont 149 dans ce cas pour un préjudice de 55€ en moyenne par personne. Tous seront remboursés par la compagnie, qui annonce par ailleurs diverses mesures pour éviter qu’une telle situation se reproduise. La Région de toute façon, veille au grain.
En présentant ses excuses, Air Austral entend tourner la page sur cet épisode peu glorieux, susceptible de fragiliser la relation de confiance avec les Réunionnais. C’est ailleurs un point que Marie-Joseph Malé met en avant.
La lecture de son communiqué n’en suscite pas moins un léger sentiment de malaise. Air Austral présente ses excuses, certes, mais a-t-elle vraiment tiré les leçons de l’épisode ?
Pourquoi, sinon, déployer tant d’efforts à se poser en victime de cette affaire ? Lorsqu’elle mentionne le montant du préjudice subi par ses clients, c’est aussitôt pour le mettre en perspective avec toutes les ventes qu’elle a perdues à cause de ses tarifs trop élevés.
Un manque à gagner qu’elle estime à 90 000€.