samedi 31 octobre 2020

“Le calendrier pour la carrière reste inchangé”

La Possession. Après une année 2017 délicate, Vanessa Miranville souhaite une année 2018 plus clémente. Les débats participatifs sur la carrière des Lataniers, les négociations avec la Région pour espérer retrouver des marges de manœuvre afin d’investir et d’aménager la commune, ont laissé des traces. Mais à la faveur de cette trêve de janvier, le maire préfère regarder vers l’avenir. Vers une nouvelle année qu’elle souhaite placer sous le sceau du “dynamisme, de la nature et du bien-être”. Mais la véritable rentrée politique pour le maire et sa majorité se fera ce mercredi avec un conseil municipal qui s’annonce d’ores et déjà tendu compte tenu que l’opposition conteste fermement le changement du mode de gestion de l’eau. La majorité municipal proposera de créer une Société d’Economie Mixte à Opération Unique (Semop) qui sera détenue à 51 % par Véolia mais qui permettra à la commune d’avoir un droit de regard accru sur ce poste de dépense important (23 millions) en détenant la présidence de cette SEM.

Hier, dans la charmante Maison des Sports, la municipale, Vanessa Miranville a arboré son écharpe tricolore pour retrouver les Possessionnais. Elle leur annoncé que le projet de la ville consistait à créer un centre-ville digne de ce nom dans la cité. Un centre dans lequel sera intégré le poumon vert du parc Rosthon-Lataniers. A ce sujet, le maire a indiqué que la récente actualité venue du Conseil d’Etat ne changeait pas la donne pour la ville. “L’examen des offres aura lieu en février, a indiqué le maire. Les offres définitives seront déposées en mars et la ville choisira qui est l’exploitant de la carrière et surtout qui sera le meilleur pour réaménagé le site”. La majorité est convaincue que la population peut comprendre la nécessité de ce projet d’exploitation censé durer 2,5 ans si les nuisances sont réduites et sous contrôle. “L’exploitation ne pourra durer plus longtemps que la durée posée dans le cahier des charges, a souligné le maire. L’idée n’est pas d’ouvrir une carrière pour s’enrichir mais de faire converger les intérêts pour réaménager les site.” Par ailleurs pour le bien-être des Possessionnais, des pistes cyclables devraient apparaître très prochainement. Une nouvelle jonction vers le Port, vers l’arrière du cimetière devrait aussi s’ouvrir bientôt. Un peu d’air en plus pour les automobilistes en perspective. Vanessa Miranville a conclu son propos en soulignant que le mot “crise” en langue chinoise signifiait aussi “opportunité”.

clicanoo.re