dimanche 25 octobre 2020

NRL : débrayage éclair

BTP. Hier, les ouvriers du chantier de la Nouvelle route du littoral ont une nouvelle fois débrayé. Ils reprochaient à la direction de ne pas avoir correctement rédigé le protocole de sortie de conflit il y a deux semaines. La CFDT BTP et la CGTR BTP sont intervenues pour clarifier les choses. « La prime sera versée correctement tous les mois », assure Jacky Balmine, secrétaire général de la CGTR BTP.

Suite à la grève démarrée le 14 septembre, la direction du chantier avait accordé une prime exceptionnelle de 255 euros brut par mois (soit 201,45 euros net). Si un accident intervient dans une équipe, les salariés seront pénalisés de 55 euros, si un problème environnemental est constaté, ce sera une pénalité de 20 euros. Si aucun accident n’intervient entre septembre et décembre, une prime exceptionnelle de 100 euros brut sera versée.

Mi-septembre, les ouvriers du chantier de la digue de la nouvelle route du littoral avaient démarré un débrayage qui s’était transformé en grève illimitée. Le chantier de la digue avait été arrêté une semaine.

Au cœ“ur des crispations : les différentes primes d’objectif et de phasage, négociées l’an dernier dans un protocole d’accord, plus suffisantes au regard des cadences soutenues selon les salariés. Les ouvriers reprendront le travail ce matin.

Le Journal de l’île / p.7