lundi 10 août 2020

Jeux de dupes à droite

Respirez ! Sentez-vous cette odeur de cahier à spirale et de cartables neufs ?
Les habits sont repassés. Les crayons bien taillés. C’est aujourd’hui la rentrée !
Enfin presque ... La magie du retour en classes est brouillée cette année par la polémique sur les contrats aidés. Faute de personnel, 18 communes ont reporté l’échéance. Les cantines ne seront pas partout assurées. Pas plus que les transports scolaires. Pendant ce temps, le ministre de l’éducation nationale, en visite dans l’île tente de maquiller le fiasco, à grand renfort de méthode Coué. Un grand cafouillage qui a de quoi laisser perplexe nombre d’élèves et de parents.

C’est un peu le même sentiment qui prévaut pour cette rentrée politique. En particulier à droite, où la plateforme constituée autour de Didier Robert, Nassimah Dindar et Michel Fontaine, semble sur le point d’exploser sur la composition des listes pour les sénatoriales. Les calculs sont serrés. La droite, majoritaire dans le paysage, peut espérer remporter 2 sièges si elle reste unie/
Mais 2 sièges, c’est trop peu au regard des ambitions déclarées.
le maire de Sainte-Marie, Jean-Louis Lagourgue a passé son tour aux législatives, espérant bien se rattraper aux sénatoriales. Il revendique une tête d liste avec le soutien de Didier Robert, sénateur sortant. Mais Nassimah Dindar, n’entend pas se contenter d’une 2e place, qui pourrait la laisser bredouille le 24 septembre au soir.

Guillaume Kempf - Le Quotidien / p.3