mercredi 28 octobre 2020

Les prix quasi stables en juillet

L’Insee a publié, hier, l’indice des prix à la consommation des ménages pour le mois de juillet : les prix s’affichent en très légère hausse par rapport au mois dernier en raison de l’application des tarifs aérien "haute saison" et de l’alimentation hors produits frais. En juillet, les prix ont augmenté de 0,1 %, à l’inverse de la variation en métropole (- 0,3 %) sur le même mois. Sur douze mois, l’inflation est négative de 0,3 % à La Réunion alors qu’elle augmente de 0,7 % en métropole.

Les services sont en hausse de 0,6 %, notamment à cause de l’explosion des prix du transport aérien (+ 25,4 %) à cette période. Hors aérien, le prix des services est en recul de 0,6 %.

L’Insee met en avant une forte diminution de 2,1 % des prix de l’énergie tirés par la baisse de 2,8 % des prix des produits pétroliers (- 3 % pour le gazole et - 0,6 % pour la bouteille de gaz). Sur un an, la tendance du marché mondial du pétrole est toujours favorable aux consommateurs réunionnais (- 0,6 %). Globalement, le prix de l’énergie baisse de 0,3 % contre + 1,9 % en France. Le prix des produits manufacturés baisse légèrement en juillet de 0,1 %.

Du côté de l’alimentation, le ticket de caisse des ménages réunionnais ne baisse pas. Au contraire, les produits alimentaires augmentent de 0,1 % le mois dernier. Hors produits frais, les prix de l’alimentaire augmentent de 1,1 %. La diminution des prix des produits frais s’accélère (- 10,1 % après - 4,3 %) entraînée par la baisse des prix des légumes frais. Sur un an, les prix de l’alimentation augmentent à La Réunion de 0,6 % contre 0,7 % dans l’Hexagone.

Dans le détail, sur les prix moyens relevés à La Réunion le "thon frais" augmente de 79 centimes (18,01 euros le kilo), l’huile augmente de 3 centimes (2,27 euros), les tomates passent à 3,46 euros le kilo (contre 4,76 euros en juin). Le riz reste stable (3,23 euros les deux kilos).

Le Journal de l’île / p 12