jeudi 13 août 2020

Thierry Robert menace d’exclure Jean-Gaël Anda

Le grand jeu de poker menteur a commencé en vue des sénatoriales. Cette élection très politique, où seuls les grands électeurs se rendent aux urnes, fait une très grande place aux arrangements d’arrière-cuisine. Il n’est pas rare que des villes dirigées par des maires de gauche votent pour des candidats de droite et inversement.

En milieu de semaine, Brigitte Hoarau a déclaré sa candidature sous l’étiquette du parti présidentiel. Elle est notamment soutenue par Virginie Gobalou, ex-candidate socialiste aux législatives, Chantal Sandance élue de Trois-Bassins, Danone Odayen ou encore Jean-Gaël Anda, membre du LPA et opposant municipal à Saint-Pierre. Celui-ci a déclaré "être sûr que Thierry Robert soutiendra Brigitte Hoarau."

Une petite phrase qui n’a visiblement pas plus au député de la 7e circonscription. "C’est avec stupéfaction que j’apprends dans la presse du jour que le LPA aurait déjà pris sa décision concernant les sénatoriales, a-t-il réagi, hier dans un communiqué. Je n’ai jamais été informé de cette conférence de presse par quiconque. De même, la candidate qui a tenu conférence de presse hier pour sa candidature LREM n’a jamais cherché à me joindre. Peut-être qu’il y a confusion entre les Robert puisqu’il semblerait que cette dernière ait rencontré le président de Région très récemment pour parler sénatoriales", ironise Thierry Robert.

Le responsable du LPA annonçant que les cadres du parti se réuniront ce samedi et décideront "ensemble et majoritairement" de la voie à suivre. Il termine par une menace très claire en direction de Jean-Gaël Anda, dont il n’a visiblement pas apprécié l’initiative : "Je rappelle à tous que, faire cavalier seul quand on est dans un parti, relève, pour ma part, d’une faute. Ceux qui ne respectent pas cette discipline et les choix qui seront arrêtés par le LPA ce samedi, se mettent en position d’exclusion."

La réunion de samedi promet d’être tendue !

Le Journal de l’île / p.11