lundi 26 octobre 2020

Neymar et ses dribbles avec des valeurs désuètes

C’est le feuilleton des vacances. Avec du suspense plus vrai que dans les séries cultes dont on devient addict. Chaque jour, des rumeurs cascade, des milliers de tweets, et de messages embrouillés. Et des médias qui ont fait appel à un wagon de pseudo expert pour interpréter la moindre parole fumeuse ou regard dubitatif, et oser des avis autorisés qui ressemblent plus à des pronostics sur le numéro des boules qui seront tirées au loto.
La réalité est que chacun blablatte en attendant de voir apparaitre ce qui pourrait être une fumée blanche.
Plus palpitant que la dégringolade de la cote d’Emmanuel Macron et d’Edouard Philippe dans les sondages mais traité dans l’actu avec le sérieux dévolu aux crises planétaires, le possible transfert de la star brésilienne Neymar du PSG au Barça perturbe les journées de travail de ceux qui bossent comme la quiétude des autres qui profitent des vacances.
Difficile de rester tranquille une demie journée sans consulter frénétiquement son smartphone pour tenter de conna^tre les " dernières évolutions " du feuilleton. Ou plus honnêtement, savoir ce que déversent les réseaux sociaux sur un sujet aussi brûlant.

Jérôme Talpin - Le Journal de l’île / p. 3