mardi 20 octobre 2020

1ère circonscription : Ericka Bareigts a plié le match

La détentrice du titre a marqué un essai dimanche soir et devrait logiquement le transformer à la fin de cette semaine.

La logique est respectée : on s’attendait à une finale entre Ericka Bareigts et Jean-Jacques Morel et tous deux sont au rendez-vous. La députée en titre totalise 12 849 voix, terminant en tête dans l’ensemble des 105 bureaux de la circonscription à la façon d’un rouleau compresseur digne des meilleurs paquets d’avants. Elle retrouve le même nombre de voix qu’en 2012, avec cette fois-ci moins d’électeurs inscrits. Il lui aura manqué seulement 800 bulletins pour atteindre la majorité absolue. Pas suffisant, toutefois, pour passer dès le premier tour.

Mais au-delà de cet affichage mirobolant, il faut tout de même relever que cela ne représente que 15,84 % des inscrits, quand de son côté Jean-Jacques Morel en est à 7,2 % !

Cela dit, Ericka Bareigts fait bien mieux qu’Emmanuel Macron lors du premier tour de l’élection présidentielle (11 084 voix, soit 13,7 % des inscrits) sur Saint-Denis. Jean-Jacques Morel, pour sa part, avec 5 899 suffrages est bien loin du score de François Fillon (9 114 voix), dans ce même cadre en mai dernier. Bien loin, aussi, de Nassimah Dindar et René-Paul Victoria, rassembleurs de quelque 13 700 suffrages en 2012, respectivement à 7 004 et 6 740 ratifications.

L’ex-ministre de l’Outre-mer, contrairement à d’autres de ses pairs de l’ancien gouvernement, ne paie pas la désastreuse politique du Parti Socialiste de ces 5 dernières années.

Le Journal de l’île - p.8