lundi 26 octobre 2020

Le Blues des Jeunes électeurs

La jeunesse,priorité affichée du quinquennat de François Hollande, a le blues.
Faut-il s’en étonner, quand le peu de débat animant cette campagne oublie complètement la relève, l’avenir du pays ?
Faut-il s’en désoler quand les programmes à quelques rares exceptions près, relèguent les propositions faites aux jeunes en bas de colonnes, quand on a épuisé les sujets de la fiscalité, de l’immigration ou la prise en charge des chômeurs ...

Les moins de 10 ans, primo-votants, ne se sentent pas représentés par les onze candidats à l’élection présidentielle.

Dans un sondage OpinionWay du 23 mars dernier, le ras-le-bol des 18-30 ans domine. Le " y’en a marre " d’une campagne jugée souvent " pathétique" l’emporte. Pourtant 75% des jeunes interrogés se déclarent prêts à aller voter.
La campagne actuelle doit vraiment les dégoûter, ces jeunes citoyens exemplaires prêts à accomplir leur devoir le 23 avril, malgré tout ...

Ces résultats ne sont contradictoires qu’en apparence.
L’image qu’ils se font de la politique ne semble pas les avoir encore tout à fait dissuadés d’endosser leurs responsabilités d’électeurs.
Autant parler d’un miracle.
Où qu’on les interroge et quelle que soit la méthode, les avis des jeunes bougent peu.

Thierry Durigneux - Le Quotidien / p.4