lundi 26 octobre 2020

Le Choc des religions

Hasard du calendrier, le Nouvel an tamoul et le Vendredi Saint tombent le même jour.
Dans l’île où la double confession, hindoue et catholique, est monnaie courante, cette coïncidence peut en troubler plus d’un. Respectivement président du temple de la rue Maréchal Leclerc et curé de Sainte-Marie, Daniel Minienpoullé et le père Glénac invitent tout simplement ceux qui pratiquent la double religion à faire le choix du coeur.

Comment les Réunionnais qui pratiquent à la fois la religion catholique et tamoule vont-ils fêter la célébration de la passion du Christ et de sa mort sur la croix ainsi que le Puthandu ? Nous avons rencontré l’un d’entre eux.

Pour Patrick Soupramanien, " la journée démarrera comme à chaque nouvel an tamoul. On va au temple pour faire nos offrandes.
Ceux qui ont une chapelle chez eux, le font à la maison. On partage les fruits, puis la journée on fait un repas végétarien. Ce qui n’empêche pas ensuite de participer au chemin de croix l’après-midi."

Le Quotidien / p.4