mercredi 28 octobre 2020

Avis favorable pour l’ouverture de la carrière de Bois Blanc : Thierry Robert entame une grève de la faim

Suite à l’avis favorable émis par la commission départementale de la nature, des sites et des paysages pour l’ouverture de la carrière de Bois Blanc (par 10 voix contre 5 et 2 abstentions), Thierry Robert s’est mis en état de résistance dans les jardins de la préfecture.
Le député et maire de Saint-Leu a déclaré être en grève de la faim.
Ce n’est pas la première fois que Thierry Robert réagit de la sorte. Il a par le passé déjà été expulsé de la préfecture, pour des faits similaires.
En réponse à l’action entreprise par Thierry Robert, la préfecture a tenu à rappeler que "la signature de l’arrêté d’autorisation suppose au préalable la modification du document local d’urbanisme (PLU) de la commune de Saint Leu, soit à l’initiative de celle‑ci, soit par prise d’un arrêté préfectoral portant projet d’intérêt général (PIG)".
Une décision qui n’interviendra qu’après la réalisation du bilan d’approvisionnement global en matériaux du chantier de la nouvelle route du littoral (NRL). Soit à la mi-juin.
"En conséquence, aucun arrêté ne sera pris avant l’analyse de ce complément d’information et avant l’issue de la période de réserve électorale qui commence le 24 mars et se termine le 18 juin", conclut la préfecture.

Le Journal de l’île / p.10