mercredi 12 août 2020

Conforté par le Trocadéro, Fillon refuse de céder, Juppé parlera lundi

S’estimant conforté par le rassemblement de plusieurs dizaines de milliers de ses partisans au Trocadéro, François Fillon a exclu, malgré les pressions de son camp, de se retirer au profit d’Alain Juppé, qui réagira lundi matin lors d’une déclaration à la presse.
"Personne ne peut aujourd’hui m’empêcher d’être candidat", a affirmé sur France 2 François Fillon, quelques heures après ce rassemblement parisien. A la question "Allez-vous retirer oui ou non votre candidature ?", le candidat de la droite a répliqué : "Ma réponse est non".
Le journaliste insiste : "Jamais ?" François Fillon répond : "La réponse est non. Et surtout je ne vois pas de raison de le faire".
"Je ne suis pas jusqu’au boutiste, pas enfermé dans une certitude mais il y a une chose que je constate c’est qu’il n’y a pas d’alternative", a encore affirmé le candidat, convoqué le 15 mars pour une mise en examen dans l’affaire des emplois présumés fictifs de sa femme Penelope et de deux de ses enfants.
Interrogé sur les pressions pour faire émerger une candidature d’Alain Juppé, il a jugé que "cette candidature ne correspond pas à (son) programme politique, au choix des électeurs de la droite et du centre".
A peine avait-il fini de parler qu’Alain Juppé annonçait sur Twitter qu’il ferait lundi à 10H30 une déclaration à la presse. Une déclaration qu’il fera à Bordeaux, à quelques heures de la réunion du comité politique des Républicains, prévu à 18 heures.

clicanoo.re